Viens réinventer le Cycle de l'Héritage !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contexte de Domia abr Wyrda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Domia abr Wyrda
Admin
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 03/11/2012

Feuille de Route
Points de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Inventaire:
Capacités:

MessageSujet: Contexte de Domia abr Wyrda   Mar 6 Nov - 4:59

Domia abr Wyrda


L’Ombre de la peur

Par une sombre nuit, dans une forêt quelque part en Alagaësia, se trouve un Ombre aux cheveux pourpres accompagné par des Urgals, créatures ressemblant aux humains mais aux jambes plus courtes et munis de cornes. Ils préparent une embuscade pour trois elfes, deux hommes et une femme portant un précieux paquet. Comme prévu, les elfes tombent dans le piège. Durza l’Ombre fait tuer les deux gardes et tente de prendre le paquet à sa porteuse mais celle-ci est trop rapide pour lui, et, par magie, elle envoie son précieux fardeau vers une destination inconnue de l’Ombre…



La découverte

Cette même nuit, une jeune homme de quinze ans parcoure la Crête, à la poursuite d’une biche déjà blessée. Sa famille a bien besoin de viande et ils ne sont pas assez riche pour en acheter au boucher. Eragon part donc assez régulièrement à la chasse. Cette fois, il n’a plus le choix, il doit réussir, faute de quoi il sera obligé de revenir chez lui les mains vides. Au moment où il tire sa flèche, une explosion troue la nuit. La flèche manque sa cible, faisant jurer le jeune garçon, qui, mécaniquement en encoche une autre avant de venir voir ce qui a perturbé la forêt. Là où se trouvait la biche quelques instants auparavant, Eragon trouve une pierre bleue d’une trentaine de centimètres. Après quelques hésitations, il décide de la prendre avec lui, et s’endort la tête pleine de questions.


La vallée de Palancar

Il faut deux jours à Eragon pour revenir chez lui. Il vit un peu en dehors du village de Carvahall et décide d’y passer – c’est sur sa route – avant de rentrer à la ferme. Le jeune homme prend le chemin de la boucherie, que tient Sloan, un homme de petite taille mais intimidant. Ce dernier l’acceuille par des moqueries et commence par refuser de lui vendre de la viande. C’est alors qu’Eragon lui montre l’étrange pierre trouvée deux jours plus tôt. Sloan se montre intéressé, jusqu’à ce qu’Eragon lui avoue l’avoir trouvée sur la Crête. Dès lors, le boucher refuse tout échange ? à cet instant, Horst le forgeron arrive, accompagné par Katrina, la fille de Sloan. Le désaccord se règle par l’achat de viande par Horst, qu’il donne ensuite à Eragon. Celui-ci veut lui donner la pierre, le forgeron refuse mais lui propose de venir travailler chez lui, dès qu’un de ses fils sera parti en apprentissage. Rentrant chez lui, Eragon se fait réprimander par son oncle qui n’accepte pas la charité. Ensemble, ils conviennent qu’ils vendront la pierre aux marchands, lorsque ceux-ci passeront par le village.


Histoires de dragon

Le lendemain, les trois hommes occupent leur journée aux récoltes : il faut préparer la venue de l’hiver ! les jours qui suivent, tout n’est que salage et séchage de légumes. Dix jours plus tard, ils chargent le chariot de tout ce qui pourrait être vendu, dont l’étrange pierre bleue, et partent pour Carvahall, qu’ils atteignent vers midi. Garrow donne quelques pièces aux garçons avant d’emmener Eragon voir un marchand que la pierre pourrait intéresser. Après examen, celui-ci leur dit que la matière lui était inconnue mais qu’elle est extrêmement dure et creuse. Il refuse de leur acheter, sous prétexte qu’il ne connait pas sa valeur. Tout en discutant, il leur explique la cause de leur retard : la malchance. Le temps avait certes été mauvais, mais ce n’était pas tout. L’Empire tout entier était troublé : les Vardens attaquaient tandis que le Roi exigeaient des cités qu’elles envoient plus de soldats. L’intérieur des terres se trouvant vides, les Urgals menaient également des raids un peu partout. Le chaos règnait, bien que Carvahall n’en ressentent pas encore les effets. Garrow et son neveu quittent le marchand et vaquent tous deux à leurs affaires. Eragon s’achète des friandises avec les quelques pièces données par son oncle avant d’entrer dans la taverne, où il fait bien plus chaud. Là, des marchands racontent d’horribles histoires aux sujet des Vardens dans le but des les discréditer et d’obtenir la foi des villageois en l’Empire. Peine perdue. Carvahall et ses habitant vouent une haine quasiment ancestrale à l’Empire. Et pour cause : celui-ci n’a jamais levé le petit doigt pour les aider. Le soir, Eragon retrouve sa famille et ses amis chez Horst. Des ménestrels et des comédiens font passer le temps, jusqu’à ce que Brom le Conteur entre en scène. Lorsqu’il prend la parole, c’est pour parler de dragons



Dernière édition par Domia abr Wyrda le Jeu 8 Nov - 22:28, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domia-abr-wyrda.forumgratuit.be
Domia abr Wyrda
Admin
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 03/11/2012

Feuille de Route
Points de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Inventaire:
Capacités:

MessageSujet: Re: Contexte de Domia abr Wyrda   Mar 6 Nov - 5:02

Domia abr Wyrda



Le cadeau du destin

A leur retour, malgré l’heure tardive, Eragon décide de tester sa pière à la manière du marchand. Il tapote la pierre avec un maillet, puis un marteau et enfin un petit sécateur. Chaque fois la pierre émet une note différente, sans qu’elle ne soit écorchée ou abîmée de quelque manière que ce soit. Eragon, se rappelant des paroles du marchand, se dit qu’elle cache peut-être un trésor magnifique. Mais il reste confronté au problème de la dureté. Incapable de résoudre ce problème, il se s’endort. Au milieu de la nuit, il est réveillé par un bruit suspect. Inquiet, mais sans avoir découvert d’où vient le bruit, il se rendort pour se réveiller quelques temps plus tard, à nouveau éveillé par un cuinement. Il découvre que c’est la pierre qui fait du bruit ! cependant, elle devra attendre le matin… Lorsque le jeune homme s’éveille, la lune lui encore et sa pierre émet une lueur argentée. Jurant, Eragon décide d’aller enterrer cette pierre magique mais à cet instant, elle émet un craquement. Surpris, il s’éloigne de quelques pas, son couteau fermement serré dans sa main. Après quelques instants, la pierre se fissure, une petite tête apparaît et Eragon découvre que sa pierre n’en est pas une. C’est un œuf. Un œuf de Dragon…


Le réveil

Le bébé dragon explore la chambre du jeune garçon. Attendri, Eragon s’approche et lorsqu’il touche l’animal, une décharge glacée le traverse. Après quelques instants d’immobilité totale, il découvre sur sa paume une marque ovale, argentée. Faisant ces observations, il ressent également une conscience toucher la sienne. Effrayé, il rompt soudain le contact mental que le dragon vient détablir avec lui. Après l’avoir nourri, il décide d’aller le cacher dans la forêt, afin que ni son oncle ni son cousin ne le remarque. Revenant à la ferme après avoir incité son dragon à ne pas bouger des sa cachette, Eragon reprend une vie normal. Chaque jour il va voir son dragon avant de travailler et en fin de journée, constatant que la créature se nourri très bien toute seule. Un mois passe. Eragon ne se lasse pas du spectacle de son dragon qui vole, bien que ce dernier ne crache pas encore de feu. Le jeune garçon se dit qu’il est temps que son dragon ait un nom, mais ces choses-là ne se décident pas comme cela : Eragon ira donc voir Brom le Conteur. Le jour de son dapart pour Carvahall, son Dragon l’appelle pour la première fois par son prénom…


Des nouvelles brûlantes

Arrivé à Carvahall, Eragon file voir Brom et pendant un long moment, ils discutent des Dragons et de l’Histoire de l’Alagaësia. Le conteur raconte, tandis que le jeune homme ne peut s’empêcher de poser milles questions. Brom s’étonne des connaissances du jeune fermier qui invente avoir pêché ses connaissances auprès d’un marchand dont il a oublié le nom. A la fin de leur discussion, Eragon a la présence d’esprit de demander des noms de Dragons. Brom lui en donne plusieurs et le dernier qu’il prononce, Eragon l’entend à peine, tant la voix du vieil homme est basse. Saphira…


Un nom respecté

Sur le chemin du retour, Roran apprend à son cousin qu’il va quitter la ferme, pour aller travailler à Therinsford, en tant qu’apprenti meunier. Lorsque Eragon s’indigne, Roran lui explique qu’il doit prendre sa vie en main s’il veut pouvoir espérer épouser Katrina , la fille du boucher. En effet, les deux jeunes gens sont amoureux, mais Sloan n’acceptera jamais de donner sa fille au fils de Garrow. La mort dans l’âme face au proche départ de son presque frère, Eragon va trouver son dragon et lui offre plusieurs noms entendu chez Brom. Après un moment, où son dragon refuse tous les noms, le fermier se rend compte qu’il lui présente des noms de dragon, alors qu’elle est sans doute une dragonne ! cette découverte faite, il lui propose assez rapidement le nom de saphira, en référence à sa couleur. La dragonne accepte.



Un futur meunier

De retour à la ferme, Roran se prépare au départ, après avoir mis Garrow au courant de ses intentions. Ce dernier, contre toute attente, approuve le projet de son fils, arguant que c’est là le chemin normal de la vie. Eragon, qui sent son cousin s’éloigner de lui, inexorablement, se sent triste, presque trahis.



Dernière édition par Domia abr Wyrda le Jeu 8 Nov - 22:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domia-abr-wyrda.forumgratuit.be
Domia abr Wyrda
Admin
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 03/11/2012

Feuille de Route
Points de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Inventaire:
Capacités:

MessageSujet: Re: Contexte de Domia abr Wyrda   Mar 6 Nov - 5:04

Domia abr Wyrda


Des étrangers à Carvahall

Le jour du départ de Roran, Garrow lui donne sa bénédiction ainsi que quelques pièces mises de côté. De plus il lui donne quelques conseils qui sont pour Eragon également. Les deux jeunes hommes partent pour le village. Là, Eragon rencontre Horst le forgeron qui lui annonce que deux étranger le cherchent. Ou plutôt qu’ils cherchent sa pierre bleue. Ainsi, il lui conseille de s’en débarrasser au plus vite et de quitter le village. Ne l’écoutant pas, Eragon reste à Carvahhal et surprend Sloan occupé à donner des renseignements sur lui aux étrangers. Alors qu’il s’en va il les croise et est immobilisé, comme par magie. A cet instant, Brom arrive, faisant partir les étrangers. Alors qu’ils font un bout de chemin ensemble, Brom découvre la marque sur la paume d’Eragon et en paraît tout heureux.


Le vol du Destin

De retour vers la ferme, le jeune homme se fait attraper par sa dragonne qui l’emmène de force loin des habitations, sur la Crète. Pour une raison alors inexpliquée, elle paraît terrifiée par les évènements et par les étrangers. Après avoir remarquer que ses jambes sont blessées, à cause du premier vol sur le dos de Saphira, Eragon ressent les effets de la fatigue. Tous deux passent la nuit sur la crête.


La fin de l’innocence

Le lendemain, Eragone somme Saphira de le ramener. Elle obéit à contre-cœur. Ils découvrent la ferme brûlée et Garrow blessé. Avec l’aide de Saphira, Eragon emmène son oncle jusqu’au village. Du moins, c’est son intention, mais en vue des premières maisons, il s’évanouit de douleur.


Sous l’œil de la mort

Le fermier se réveille deux jours plus tard chez Gertrude, la guérisseuse. Il veut immédiatement voir son oncle mais la femme lui ordonne de manger avant. Une fois cela fait, Eragon va au plus vite chez Horst – où est son oncle – et le découvre au plus mal. Un autre problème se pose bientôt : Horst lui pose des questions sur les raisons des ses blessures. Eragon répond tant bien que mal, omettant certains faits, comme Saphira.



La folie de la vie

Ensuite, le jeune homme va dormir – chez Horst, ainsi il ne devra plus courir d’un bout à l’autre du village. Lorsqu’il s’éveille, il est pris d’un étrange sentiment. Il se lève et file vers la chambre de son oncle. Malheureusement, ce dernier a rendu son ultime souffle pendant la nuit. Eragon est fou de douleur face à tant d’injustice et de malheurs.


Dernière édition par Domia abr Wyrda le Jeu 8 Nov - 22:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domia-abr-wyrda.forumgratuit.be
Domia abr Wyrda
Admin
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 03/11/2012

Feuille de Route
Points de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Inventaire:
Capacités:

MessageSujet: Re: Contexte de Domia abr Wyrda   Mar 6 Nov - 5:06

Domia abr Wyrda


L'épée d'un Dragonnier

Désespéré, Eragon décide de quitter Carvahall. Il vole des peaux, dans le but de fabriquer une selle à sa dragonne, et de la viande chez Sloan. Alors qu’il s’en va, Brom le conteur l’intercepte et lui annonce qu’il a déjà parlé à Saphira. Extrêmement étonnée, Eragon décide tout de même de partir avec lui. Sur la route le conteur lui parle à nouveau des dragons. Puis des étrangers, que l’on nomme ra’zacs. Il lui montre également une lame nommée Zar’roc, ayant appartenu à un Dragonnier dont Brom tait le nom. Le jeune homme ne lui fait pas confiance : qui est donc Brom pour savoir tant de choses ?


Une selle pour Saphira

Grâce aux peaux de bêtes tannées volée plus tôt par Eragon, Brom fabrique une selle souple et légère pour Saphira. Il demande à son jeune compagnon d’être attentif pendant son travail, ainsi il saura également fabriquer une selle de dragon si le besoin se fait sentir…


Therinsford

Le voyage commence et dure quelques jours avant qu’ils n’arrivent à Therinsford. Sur la route, le vieil homme ne cesse de conter ses histoire. Le soir est consacré à l’entrainement au baton, faute d’épées. En ville, ils achètent deux cheveaux et Eragon découvre qu’il peut communiquer avec les cheveaux comme il le fait avec Saphira : par la pensée. Il fait part de cet découverte à son compagnon de voyage qui lui explique les dangers et les opportunités liés à un tel don. Reprenant la route, ils contournent Utgard pour enfin arriver face à une plaine immense…



Et après...

Eragon, Saphira et Brom viennent d’entamer leur voyage à travers l’alagaësia, à la poursuite des Ra’zacs. Mais qui donc est Brom ? Est-il simplement conteur ? Eragon découvrira-t-il assez vite la vérité sur cet homme ? Ou sera-t-il capturé puis tué par Galbatorix ? Que font les Vardens et les elfes ? À vous de découvrir quelle sera le destin de l’Alagaësia. Interprétez un personnage du livre ou inventez votre propre personnage et prenez part à cette grande aventure, dominée par le Destin !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domia-abr-wyrda.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contexte de Domia abr Wyrda   

Revenir en haut Aller en bas
 

Contexte de Domia abr Wyrda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Domia abr Wyrda ~ Forum Eragon
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domia abr Wyrda :: Premiers Pas... :: Domia Abr Wyrda :: Histoire-